Toutes les créations

• Aujourd hui plus qu hier
• Love me s il te plaît
• Quand les poules auront des ailes
• Moustache
Angéline et Angélica
• Basse-cour
• Les sorcièz
• Trop petits
• La dernière larme du Roi
• Comme singe et cochon

Commandez cet article

Galerie photo

Affiche Recto Affiche Verso
JIR Quotidien
Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle

Angéline et Angélica

Petite comédie cruelle de Catherine Saget

Théâtre tout public à partir de 8 ans

Durée : 50 minutes

L’histoire

Deux fillettes jouent.

D’abord à la guerre, à se défendre comme des diablesses, à celle qui meurt le mieux.

Puis elles s’inventent une cité paradisiaque et des prénoms célestes : Angéline et Angélica, et deviennent jumelles de cœur. Les voici maîtresses d’un royaume imaginaire, soumis à leurs moindres désirs, théâtre de leurs rêves d’amour, de pouvoir, de reconnaissance. Glorieuses héroïnes d’aventures improbables, Angéline et Angélica s’amusent à décider, à commander, à se marier, à éblouir, à s’étourdir.

Petite mascarade et gros mensonges pour trafiquer une vérité plus cruelle qui s’échappe soudain lorsque le jeu dérape.

Car derrière l’illusion d’Angéline et Angélica se jouent les véritables histoires des deux amies. Et la comédie nous révèle, comme une confidence, leurs blessures d’enfance.

L’équipe

Texte : Catherine Saget
Mise en scène : Luisa Gaillard-Sanchez
Décors et costumes : Térésa Small et Gladys Mnémonide
Lumière : Laurent Filo
Avec : Cécile Fontaine et Josée Madou

Coproduction : ThéâtrEnfance - Salle Georges Brassens des Avirons (La Réunion)

Avec le soutien de la DRAC, la Région, le Département et la Ville de Saint-Paul de la Réunion

À propos de la mise en scène

« Pour moi la direction d'acteurs et la mise en scène s'enchevêtrent totalement. Je recherche des formes qui n'obéissent pas à la logique de la psychologie ou de la situation dramatique du texte au sens où on l'entend habituellement. Il s'agit de trouver un autre langage théâtral à partir de l'art clownesque et du rythme du personnage.

Ne pas privilégier l' esthétique , mais plus un fonctionnement des personnages, inciter et exciter une dynamique de jeu dont le ressort serait une nécessité intérieure des comédiens, faire qu’ils deviennent des acrobates de l'émotion avec la nécessité impérieuse de ne pas retenir les émotions, de se faire déborder par elles et surtout de les exprimer physiquement.

"Pensez avec les pieds !" , voilà ce qu'il m'intéresse de développer dans la direction d'acteurs, l'auteur a déjà fait le travail de réflexion, il suffit de dire le texte avec tout son être pour qu'il soit entendu.

La relation au public est également directe, pas de quatrième mur, le public est témoin de l'histoire et il y est impliqué totalement. »

Luisa Gaillard-Sanchez

Extraits de presse

« L’histoire de deux copines qui tantôt jouent ensemble et tantôt se déchirent. Les sujets de fond abordés ici ne manquent pas de gravité … Un petit morceau de comédie douce-amère avec quelques pépites pleines d’acidité »
Le Journal de l’Ile de la Réunion, 30.07.08

« Un spectacle drôle et cruel qui démontre qu’on peut faire du théâtre jeune public et aborder de vrais problèmes de fond. Les enfants sont séduits par le langage fleuri, le jeu sans faille des deux comédiennes et une problématique capable de toucher tout le monde. »
Le Quotidien de la Réunion, 21.02.09


Fiche technique

Notice